Narcissime démesuré, trouble de personnalité narcissique

Le trouble de personnalité narcissique se caractérise par un égocentrisme démesuré, un sentiment de supériorité personnel lié à des fantasmes de grandiosité, une recherche excessive d’admiration et une insensibilité aux sentiments et aux besoins d’autrui.

Les relations interpersonnelles des personnes souffrant de ce trouble sont généralement perturbées.  Le narcissisme crée ainsi chez  l'individu une perception que les autres sont des extentions de lui-même. La personne narcissique se montre souvent intransigeantes et méprisantes envers leur entourage et elles peuvent, à la limite, exploiter et utiliser autrui pour arriver à leurs propres fins.   Paradoxalement, une personne très narcissique provoque souvent une détresse importante à son entourage immédiat, ceci résultant de mécanismes psychiques visant en fait à se protéger de sa  propre détresse.


Les gens montrant un trouble de personnalité narcissique sont ainsi particulièrement vulnérables à la critique, laquelle peut générer chez elles des sentiments douloureux de honte, d’humiliation et de rejet.  Elles ont alors tendance à s’en protéger par le mépris, la colère et une résistance féroce à toute forme de critique, réelle ou imaginée. Même si ces personnes sont malheureusement souvent perçues comme des êtres froids, distants, indépendants ou invulnérables, elles ont en fait le plus grand besoin d’être comprises et soutenues affectivement.  Sous les dehors d’une apparence suffisante et invulnérable, se cache une détresse généralement intense. L’image irréaliste de supériorité qu’elles se sont forgées d’elles-mêmes et les états  d’omnipotence qui y sont associés  visent en fait à combattre des sentiments inconscients d’inadéquation, de vulnérabilité et de solitude.

À cause justement de cette difficulté à se remettre en question, les personnes narcissiques consultent peu en psychothérapie.  C’est souvent l’entourage qui, exaspéré, conseille à la personne de consulter un psychothérapeute.    Aussi, peut-être, au fil des ans la personne narcissique en viendra à constater d’elle-même qu’elle pourrait bénéficier d’une psychothérapie.   À force d’échec dans ses  relations. À force de se retrouver seule.  Avec le poids des années, les mécanismes de défense s’érodent et émerge inéluctablement un profond sentiment de désespoir.   Cette crise pourrait être à ce moment une occasion pour la personne narcissique d’entrevoir une possibilité un changement venant d’elle-même.  Si elle désire sincèrement s’aider, un psychothérapeute pourra en effet l’aider.   La démarche consistera alors à aider la  personne narcissique à mieux comprendre, à mieux composer et à mieux moduler les émotions douloureuses qu’elle éprouve.  Le psychothérapeute pourra alors être vu comme un allié dans la tourmente.  La démarche thérapeutique pourrait enfin devenir un outil efficace de transformation porteur de cette sérénité intérieure à laquelle aspire la personne narcissique.  

Liste des professionnels traitant cette problématique:
(6 professionels)

Psychologues
Psychothérapeutes
  • Stéphane Frigon, M. Sc Travail Social/Maitre en criminologie/psychothérapeute. Membre de la Société Québécoise des Psychothérapeutes Professionnels (S.Q.P.P). Membre de l'Ordre des Travailleurs sociaux et thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec. Permis de psychoth
  • Suren Gyumishyan, DESS psychologie clinique/psychothérapeute
  • Linda Smith, B.Ps Psychothérapeute/ Baccalauréat en psychologie/Permis de l'Ordre des Psychologues # 60044-12