Famille dysfonctionelle

La famille dysfonctionnelle fait référence à un système familial relativement stressant, voire malsain,  au moment de l’enfance et/ou l’adolescence, qui fausse les repères par la suite et contamine l'humeur ou la personnalité à l’âge adulte.  Au lieu de se constituer en système ouvert et structurant, le système familial dysfonctionnel n'assume pas la fonction de permettre à chacun de développer une identité propre,  une autonomie normale et de développer des relations saines à l'intérieur comme à l'extérieur de son giron.

Dans la famille, les enfants et les adolescents sont assujettis aux adultes qui exercent l’autorité sur eux. Une autorité saine et rassurante permet d’encadrer et de soutenir les jeunes. Inversement, la violence, la cruauté, les abus de la  part des parents instaureront des rapports  de type sadique sur l’enfant.  De même, une autorité parentale débonnaire, caractérisée par le laisser-faire ou la négligence, laisse les enfants sans structure suffisante pour  se développer.

Les tensions entre les membres d’une même famille ne sont pas rares et dégénèrent parfois en conflits de toutes sortes (vexations, pressions néfastes, blâmes, engueulades, membres qui ne se parlent plus etc.). Ces dynamiques peuvent  entretenir, chez les personnes qui les vivent, des malaises, de l’anxiété, une pauvre estime de soi, des frustrations et autres émotions négatives. 

Les rivalités entre frères et sœurs sont un phénomène normal et universel.  Toutefois, faute d'être régulées par une autorité parentale compétente, elle deviennent alors excessives et viennent souvent empoisonner les relations familiales, parfois durant de longues années.  

Les blessures d'enfance ou conflits familaux non-résolus pourront affecter le fonctionnement de l'individu, qui, une fois adulte, ressentira souvent des malaises sous diverses formes : culpabilité, pauvre estime de soi, mode de relations instables, conflictuelles, incapacité de réguler ses propres émotions, insatisfaction chronique etc.    Les modes conflictuels de relations que cet individu aura vécu dans l'enfance pourront se rejouer de façon analogue dans sa vie adulte, dans ses rapports sociaux ou de collégialité, d’où l’importance qu'il en  prenne  conscience en vue de les régler.

C’est souvent en en parlant avec un psychothérapeute objectif qu’il est possible de prendre du recul face à de telles situations.  En analysant les dynamiques marquantes du passé à l’aide d’un-e  thérapeute neutre, les manques,  traumatismes,  comportements inadaptés  etc. pourront être perçus à travers une certaine perspective et les effets négatifs d'une famille dysfonctionnelle sur la personnalité de l'adulte pourront  être réduits ou dissipés. 

Si les problèmes relationnels familiaux sont toujours actuels, ils pourront aussi être analysés en présence d’un-e psychologue ou psychothérapeute qui pourra mieux pointer les zones grises, aider à départager les responsabilités et à dénouer les conflits.   La psychothérapie pourra ainsi faciliter les décisions pertinentes concernant des relations néfastes, ou encore, la mise en oeuvre de solutions pour réparer ou améliorer certaines relations porteuses de changements.

 

Liste des professionnels traitant cette problématique:
(15 professionels)

Psychologues
Psychothérapeutes
  • Monique Doré, M.S.S. Travailleuse sociale, Thérapeute Conjugale et Familiale/Psychothérapeute, Membre de l'Ordre des Travailleurs Sociaux et des Thérapeutes Conjugaux et Familiaux du Québec (OTSTCFQ) Permis de l'Ordre des psychologues du Québec:numéro:60007-12
  • Stéphane Frigon, M. Sc Travail Social/Maitre en criminologie/psychothérapeute. Membre de la Société Québécoise des Psychothérapeutes Professionnels (S.Q.P.P). Membre de l'Ordre des Travailleurs sociaux et thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec.
  • Vera Heller, Ph.D. Thérapies expressives/ Travailleuse sociale, psychothérapeute/ Art-thérapeute/ Permis de l’Ordre des Psychologues # 60103-12
  • Sébastien Simard, TS, MSS, Psychothérapeute Membre de l'Ordre des Travailleurs sociaux et thérapeutes conjugaux et familiaux. Permis de psychothérapie de l'Ordre des psychologues du Québec
  • Linda Smith, B.Ps Psychothérapeute/ Baccalauréat en psychologie/Permis de l'Ordre des Psychologues # 60044-12