Comment se libérer du tabagisme

 

Le tabac fait des ravages au sein de nos sociétés! Nous le savons, on nous l'a assez répété....

Malgré de nombreuses campagnes préventives anti-tabac, les images aversives directement placées sur ces produits mortifères,  la répétition du discours de nos proches que "fumer est mauvais pour la santé", ou pire encore, que "la cigarette tue"; le comportement du fumeur tend à perdurer, au dépend de la connaissance éclairée de ces nombreux faits.

Bien que conscients des dommages qu'il s'inflige, il apparait difficile, voire impossible au fumeur de mettre un terme à son comportement, d'autant plus que diverses tentatives antérieures se sont soldées par des échecs et que les rechutes ont été associées à des sensations de soulagement, ainsi qu'à des perceptions d'impuissance, d'incapacité à arrêter.

Que le fumeur soit occasionnel, social ou compulsif, il est à divers degrés engagé dans une problématique de dépendance et d'auto-conditionnement.

Car fumer est bel et bien un comportement appris, une mauvaise habitude pour certains, une nécessité perçue comme "vitale" pour d'autres.  

En effet, au niveau physique, ceux qui tentent d'arrêter décrivent des symptômes viscéraux de manque durant les premières semaines, dûs aux propriétés hautement addictives de la nicotine, ce qui entraine fréquemment de la détresse psychologique lors du sevrage.  Alors, "Arrêter... il faudra bien un jour, mais comment vivre sans cigarette ?", se demande le fumeur. Comment réagir en situation de stress? Pensées obsédantes au regard du produit et, plus anodinement, de quelle façon apprécier la pause digestive sans cigarette ou encore à quoi ressemble une conversation téléphonique privée du geste de l'autre main désormais libre? 

Depuis l'expérience durant laquelle le fumeur a appris comment être fumeur, suivie d'années au cours desquelles il a consolidé son comportement et les circonstances associées, arrive le temps ou celui-ci réalise pleinement les aspects nuisibles, nocifs et dommageables de cette dépendance.  Après des années de déni, de regards accusateurs de l'entourage, de frustrations liés à des tentatives avortées, en considérant tous les désavantages liés à leur consommation, bon nombre de fumeurs en arrivent à cette prise de conscience qu'il devient "vital" pour eux d'arrêter de fumer. 

Certains réussissent seuls.  Pour ce qui est de la dépendance physique, le sevrage à la nicotine se fera naturellement, jour après jour un peu plus facilement. Selon les cas, des substituts pourront être utilisés dans les premiers temps (cigarettes électroniques, patchs, gommes, etc.) jusqu'à ce que le besoin physiologique de la substance soit annihilé. 

Si vous êtes fumeur(se); que vous ne vous sentez pas capable d'arrêter seul(e); ou que vous avez déjà tenté en vain de vous libérer de la cigarette, il pourrait être salutaire d'aller chercher l'aide d'un professionnel.

En ce qui concerne la dimension psychologique, nos psychologues, nos psychothérapeutes sont à votre écoute et pourront vous soutenir et vous accompagner dans cette démarche, que ce soit pour consolider votre décision d'arrêter, dans la structuration des diverses étapes du projet, à travers la l'acquisition de nouvelles habitudes plus saines (alimentation, sport, hydratation), ou sur le plan de la persévérance au niveau motivationnel.

Liste des professionnels traitant cette problématique:
(2 professionels)

Psychologues